ANDRÉ CARUSO, LE SORCIER DES PORSCHE DE RALLYE

Par Pascal Dro

Lui, nous l’aimons beaucoup. Pas toujours facile, pas toujours à l’heure, pas vraiment académique, André Caruso est, en revanche, toujours sur la brèche et toujours au combat. Il vit, respire et ne travaille que pour cela : ses Porsche 911 à lui, ses idées et, surtout, ses moteurs, désormais réputés dans le monde entier.

Oh, bien sûr, dans le monde des Porsche plus qu’ailleurs, il y a toujours du monde pour commenter – et abîmer – le travail ou la réputation d’un voisin ou d’un fournisseur. Actuellement, c’est sûr, les choses ne sont jamais faciles pour les artisans. Mais André Caruso, et son père avant lui, sont ainsi : ils travaillent, trouvent parfois des biais pour continuer à avancer et sont, aujourd’hui, reconnus comme peu de préparateurs en France. Combien de moteurs Porsche signés Caruso courent aujourd’hui en Europe ? Réponse d’André : « Difficile à évaluer. Mais au moins une centaine ». Cent moteurs, pour la plupart des flat-6 historiques, en versions 2.7 ou 3.0, qui courent essentiellement en rallye. Et qui gagnent. « Je viens de remporter le scratch du rallye des Vins Mâcon avec l’une de nos autos. Et, il y a quinze jours, deux Porsche 911 made by Caruso ont remporté des rallyes dans la région, le même jour. Les choses bougent et nous commençons à vraiment voir les fruits de toutes ces années de travail, discret et acharné. C’est satisfaisant. » (Découvrez la suite de l’article dans le numéro 28). 

Slider

Le numéro 28 à commander d’urgence !