RENCONTRE

Café avec Magnus Walker
Star survendue par YouTube ou véritable « PPP » (Pur Passionné Porsche) ?
Il y a tellement de trucs dans l’univers de Magnus que nous nous posions des questions. Que se passe-t-il vraiment sous les capots de ses autos ? Et que fait-il réellement de ses voitures ? Motoriste ? Pilote ? Amateur d’anciennes ? De look ? Nous avons appelé Magnus. Et nous sommes passés le voir. Pour en avoir le cœur net.

Avouez que, vous aussi, vous réagissez ainsi. Quand un personnage est ainsi totalement porté aux nues, vénéré dans le monde entier, il en devient suspect. Et quand son univers apparaît passionnant, mais aussi soigné, visuellement, il y a aussi des chances pour que cela tourne à l’affaire de frime, le truc pour YouTube ou Facebook. Mais pas une chose de « PPP » (Pur Porschiste Pratiquant, cette fois). On est d’accord ? Eh bien, figurez-vous que, quand on lui pose la question, il est lui aussi d’accord avec ce point de vue. Mais cela, avant de le voir, chez lui, dans son antre, on ne le savait pas. Rencontre avec un vrai gentil, un homme attachant. Qui s’est construit tout seul une vie géniale.

Arrivé à Los Angeles, je lui avais passé un coup de fil, simple. Il m’avait répondu : « Passe me voir, je te montrerai tout cela… » Dans sa rue, il n’y avait ni numéro sur le mur ni nom sur la porte. Logique. En plein cœur du Downtown L.A., mieux vaut ne pas trop semer de petits cailloux blancs. Ce ne serait pas prudent.
Après avoir glandé quelques minutes sur son trottoir, une porte s’ouvrait et le gaillard en sortait, une pomme à la main. Grand et athlétique, il me serrait la main en me regardant droit dans les yeux.

« Tu sais, des demandes de toutes sortes, j’en reçois désormais dix par jour. Comme des dessins, des projets, des tee-shirts, des trucs à n’en plus finir. Nous aurions pu faire des dizaines de montres, de fringues, de bijoux. Je ne sais pas pourquoi, tout le monde veut faire des trucs avec moi. Alors, je sélectionne. Et c’est moi qui choisis. Viens, entre, je vais te montrer les photos de la 911 noire. »

Sur son grand écran, très bien rangé et organisé, le dossier des photos qu’il m’avait envoyé est déjà ouvert. Elle est là. Une photo représente chaque élément remplacé ou réparé ou amélioré. Passons. Magnus me demande : « Tu connais l’endroit ? Je vais te le montrer. Ça va te plaire. » On traverse un bout d’atelier, passant à côté de sa 914, dernière création en date, et on franchit une porte qui donne sur des espaces immenses. (Découvrez la suite de l’article dans le numéro 19).

 

Slider

À découvrir aussi dans le numéro 19

TRACK TEST

Essai de la Porsche 908/3 d’usine, mulet officiel de la Targa Florio.

ESSAI

Bien au-delà de la 914, découvrez la Porsche 916 qui a préfiguré la 2.7 Carrera RS

DESIGN

Découvrez le splendide projet 908/4 d’Alan Derosier.

Commandez le N°19
2018-08-20T12:44:58+02:00