LA NOUVELLE PORSCHE 992 CARRERA 3.0 SOUS TOUTES SES COUTURES

Par Arnaud Teillon | Photos Porsche

Plus chère, mieux équipée et pas vraiment décroissante, cette nouvelle 992. Et, pourtant, elle possède une sorte de charme classique et peu ostentatoire qui colle parfaitement à l’époque.

Si Porsche avait décidé de lancer la même version en boite manuelle avec une ristourne de 3 600 € – selon ce que cette PDK était facturée sur la 991 – la nouvelle « petite 911 Carrera » aurait pu tenter de se placer sous la barre des 100 000 €. Mais là, à 106 000 € en version de base, certes mieux équipée et donc notamment dotée de la PDK 2 à huit rapports, on a l’impression de subir le traitement habituel.
La voiture est donc plus chère – 106 854 € contre environ 103 000 € pour sa devancière – et ne dispose ni du différentiel autobloquant ni du train arrière directionnel, même en option. Ce qui, comme dirait ma grand-mère, est tout de même fort pour du Roquefort, non ? Pour le reste, la boîte mécanique – que l’on s’arrache étrangement en majorité aux États-Unis – sera dévoilée un peu plus tard, vraisemblablement avec la version T, tant décriée (notamment dans Ferdinand Magazine), lors de sa présentation au public.
Pour le reste ? RAS ! C’est une nouvelle Porsche 991, elle progresse de 9 ch, de 370 à 379, histoire de justifier la nouveauté et dispose de deux turbos de dimensions plus réduites. Idem du côté des roues où, si les freins demeurent monstrueux (300 mm de diamètre et céramique en option), les tailles des jantes et des pneumatiques sont adaptées aux modestes ambitions sportives de la voiture, 19 et 20 pouces en 235/40 et 295/35, avec des étriers monoblocs à quatre pistons peints en noir.
(Découvrez la suite de l’article dans le numéro 28). 

Slider

Le numéro 28 à commander d’urgence !