LA PREMIÈRE PORSCHE 4×4 AMPHIBIE… QUI TOMBA A L’EAU

La première Porsche 4×4 baptisée Jagdwagen, a vu le jour dans les années 1950 en réponse à un appel d’offres de l’armée allemande. Seuls 71 exemplaires sortiront des chaînes de montage, le petit 4×4 n’ayant convaincu ni l’armée ni les particuliers.
Novembre 2018 – Les News de Ferdinand

Dans les années 1950, en pleine guerre froide, les alliés autorisent la remilitarisation progressive de l’Allemagne de l’Ouest afin de répondre à la menace du bloc soviétique. La nouvelle armée allemande, qui allait devenir la « Bundeswehr », va alors lancer des appels d’offres pour s’équiper en matériel. Parmi ces demandes, se trouve un petit véhicule qui doit être rapide, agile et léger tout en offrant la plus grande capacité de chargement possible.

Trois constructeurs en course

Porsche ne sera pas le seul constructeur allemand à répondre à l’appel d’offres lancé en 1953 pour le développement et la production d’un tout-terrain militaire léger. En effet, Auto-Union et Borgward présenteront eux aussi leurs modèles. Pour Auto-Union, ce sera le DKW Munga, pour Borgward le Goliath Type 34. Quant à Porsche, son modèle s’inspirera des Volkswagen Kübelwagen et Schwimwagen développées par Ferdinand Porsche pendant la Seconde Guerre mondiale. Il sera baptisé Porsche 597 « Jagdwagen » (voiture de chasse en allemand).

Le moteur de la 356

La Porsche Type 597 recevra dans un premier temps le moteur boxer 1.5 quatre cylindres (Flat 4) refroidi par air de la 356 qui sera remplacé ensuite par un moteur 1.6 développant 50 ch. Avec son poids contenu de 870 kilogrammes, la voiture pouvait atteindre 100 km/h sur route.

Une Porsche 4×4 amphibie !

La Jagdwagen sera la première Porsche de l’histoire à disposer d’une transmission intégrale. L’essieu arrière était entraîné par une boîte de vitesses manuelle à 5 rapports synchronisée à quatre roues motrices avec un rapport tout terrain supplémentaire et il était également possible d’activer la traction avant lors d’un voyage. Grâce à cette traction intégrale et son poids plume, la voiture pouvait faire face à presque n’importe quelle situation hors route et gravir des pentes allant jusqu’à 65%.
Véhicule amphibie de par sa conception particulière en forme de baignoire, elle était à même de flotter sur l’eau afin de traverser lacs et rivières.

Échec commercial

Bien que la Jagdwagen ait passé les tests de l’armée allemande avec brio, elle ne sera pas retenue par la Bundeswehr pour une question de coûts de production trop élevés. Au final, ce sera Auto-Union basée à Ingolstadt qui remportera en 1954 l’appel d’offres avec sa DKW Munga. Porsche fera alors une tentative de séduction auprès des clients particuliers, mais sans plus de succès non plus.

Au total, seulement 71 exemplaires de cet original petit 4×4 seront produits entre 1955 et 1958, dont 49 pour le marché civil. Selon Porsche, seuls 50 exemplaires existeraient toujours actuellement, ce qui fait de cette Jagdwagen, un modèle aussi rare que méconnu.

Slider
Slider
2018-11-18T15:55:33+00:00