TRIP

Laure à Pikes Peak …

Photos: James Holland

Ce 26 juin 2017, ils étaient près d’une centaine, à prendre le départ. Leur rêve à tous ? Remporter le scratch ou même le classement de l’une des nombreuses catégories de la plus grande course de côte au monde. Et parmi tous ces mecs en quête de gloire, une seule femme : Laure, qui relevait le défi pour le seul plaisir du défi. En Porsche, bien sûr.

Pikes Peak, tout le monde connaît. Les glissades d’Ari Vatanen avec la main levée pour se protéger du soleil, les exploits de Walter Röhrl, de Michèle Mouton, de Sébastien Loeb et, aussi, de Romain Dumas, pilote Porsche qui sera au volant d’une Volkswagen électrique le 24 juin prochain dans le Colorado.

Laure Many est styliste et peintre. Chic, classe, discrète et inratable, nous l’avions rencontrée, il y a quelques années, dans les tréfonds du classement du rallye du Maroc Historique d’Yves Loubet, que nous disputions avec une Peugeot 504 Gr. 3 qui ne marchait pas alors qu’elle débutait sur une Kadett de location. Depuis, elle n’a jamais rangé les gants et poursuit son parcours dans les rallyes historiques sans ambition sportive particulière, mais avec une passion sincère pour le challenge, le défi et les belles choses à réaliser « sans prise de tête ».

Pikes Peak, quelle que soit la hauteur de la barre, elle y a cru. Elle l’a fait. Et elle y retournera le 24 juin prochain. (découvrez la suite de l’article dans le numéro 24).

Slider
À découvrir aussi dans le numéro 24

PRISE DE TÊTE

Retrouvée dans un champ, la 911 numéro 565. Examen d’un projet avant décision. Restaurer ou conserver ?

968 CLUB SPORT

La troisième Porsche 968 que nous publions est une CS. La belle histoire de Tim et de la Porsche de sa vie.

MEETING

C’est à notre homologue espagnol 90nce que nous avons confié la visite porschiste de Rétromobile cette année.