La Porsche 956 de 1982 aux Classic-Days sur le circuit de Magny-Cours

1982 est l’année de création du nouveau championnat du monde d’endurance Groupe C. Porsche décide de s’y investir fortement et produit la 956 pour l’occasion.
Janvier 2018 – Les News de Ferdinand

Première monocoque du constructeur allemand dotée d’un moteur 6 cylindres à plat et double turbo, déjà testé sur la 936, victorieuse aux 24 Heures du Mans 1981. La Porsche 956, de 1982 à 1986, en Groupe C, s’illustre largement dans la plupart des courses du championnat du monde, et remporte plusieurs couronnes de pilotes et de constructeur.

1982 est aussi l’année de la 50ème édition des 24 Heures du Mans. Cette dernière voit la victoire de Jacky Ickx sur la Porsche 956 Rothmans, et lui permet de rentrer définitivement dans l’Histoire du sport automobile, en signant sa sixième et dernière victoire dans la Sarthe.

Lors de cette édition, la suprématie des Porsche est totale, et elles s’imposent dans toutes les catégories principales, signant même un triplé au scratch. Pour l’anecdote les trois premières, les 956, sont arrivées dans l’ordre de leurs numéros.

C’est cette même Porsche 956, à la livrée mythique, qui permet à Jacky Ickx d’être sacré champion du monde en 1982 et 1983.

 

 

Slider
Slider
2018-08-30T00:54:22+01:00