MA PORSCHE

Porsche 968 CS : 1 923 exemplaires

Photos : Philippe Boutié

Une très belle 968 CS blanche photographiée en train de rouler dans Paris en 2018
C’est le nombre de Porsche 968 CS produites. Elle est donc l’une des Porsche les plus rares et aussi les plus méconnues de l’histoire. Et, tout à coup, sans que l’on sache vraiment pourquoi, sa cote se met à grimper. À 16 ans, au Salon de l’Auto, Tim avait fait le serment d’en avoir une, un jour. La voici.

Pour ce troisième sujet consacré à la Porsche 968, nous avons choisi la version CS pour « Club Sport ». Pourquoi elle ? Simplement parce que son histoire, aussi brève que chaotique, se trouve aujourd’hui totalement effacée des mémoires.

Car, si l’on se souvient de la situation des 968, avant même le milieu des années 90, c’est un drame industriel et un désastre commercial qu’il faut évoquer. Porsche pouvait, à cette époque, regretter de l’avoir « marketée » sous la forme d’un nouveau modèle et non celle – initialement prévue – d’une Porsche 944 S3.
D’une part parce qu’elle le méritait et d’autre part parce que, a posteriori, cela lui aurait donné une chance de briller un peu plus qu’elle ne le fit.

Pensez : alors que plus de 140 000 versions de Porsche 944 avaient été produites en neuf ans, la Porsche 968 allait quitter la scène avec moins de 13 000 exemplaires (12 770, selon les meilleures sources). Et la 968 CS, dans tout cela, jouait la carte de la version sportive. Dépouillée aussi, certes, mais cela plaît toujours aux porschistes. Pourtant, la réalité était bien différente. (découvrez la suite de l’article dans le numéro 24).

Slider
À découvrir aussi dans le numéro 24

ROAD TRIP

Designer, artiste et pilote. Laure Many et sa 911 SC Gr. 4 s’attaquent à Pikes Peak.

PRISE DE TÊTE

Retrouvée dans un champ, la 911 numéro 565. Examen d’un projet avant décision. Restaurer ou conserver ?

MEETING

C’est à notre homologue espagnol 90nce que nous avons confié la visite porschiste de Rétromobile cette année.